Histoires Captivantes Épisode 2 - Routes Méditerranéennes

Par Fabio Verhelst

11 mai 2018

Bea Gonzales Eguiraun contemple le coucher de soleil à Barcelone, en Espagne.

Quand vous roulez à moto, vous n’allez pas simplement d’un point A à un point B. Vous flottez d’histoire en histoire. De vrais joyaux qui vous attendent à chaque kilomètre. Chaque virage. Chaque sourire. Nos Histoires Captivantes sont là pour saisir ces instants et les partager avec le monde entier.

L'état d'esprit d’un athlète d’Ultraman Triathlon est similaire à celui d’un motard expérimenté. Il y a le moment. La pleine conscience. La sérénité. Il y a l’urgence d’aller plus loin, plus vite.
Bea Gonzales Eguiraun , Pilote Bridgestone

Sommaire

L’épisode deux commence alors que Bea Gonzales Eguiraun quitte le centre de l’Espagne pour rejoindre la côte méditerranéenne. Elle s’arrête fréquemment le long du chemin pour se délecter du paysage, savourer l'atmosphère paisible et la solitude des petits villages nichés loin de la côte. C’est pendant l’une de ces pauses chez un boucher local qu’elle comprend que le rythme détendu de la vie dans cette région façonne non seulement ses habitants et sa culture, mais aussi le bétail — ce qui explique que cette zone d’Espagne soit réputée pour ses délicieuses viandes. Après un barbecue copieux, Eguiraun est de retour sur la route, roulant à travers un paysage onirique et spectaculaire. Tandis que Montserrat se profile en arrière-plan, elle se fie à la performance de ses pneus Bridgestone pour conquérir les routes espagnoles et atteindre sa prochaine destination : Barcelone.

Une fois en ville et tandis qu'elle s'assoit à un banc pour profiter de la vue d'une cathédrale à proximité, Eguiraun rencontre l’auteur et illustratrice Cristina Daura. Bien qu’ayant collaboré à d’importantes publications, la vision artistique de Daura est loin d’être conventionnelle. Elle puise souvent son inspiration directement à El Rabal, un quartier vibrant et chaotique de Barcelone. Elle est fière du travail qu’elle réalise avec les magasins locaux, dont une ligne de vêtements qui montre les nombreuses facettes d’El Raval.

Nous avons également rencontré Héctor Ayuso, un athlète d’Ultraman Triathlon, qui repousse les limites de son corps dans cette épuisante compétition à force de disciplines de course à pied, cyclisme et natation. C’est à ce moment que nous découvrons un lien entre l’état d’esprit d’un triathlonien et d’un motard expérimenté. Ces deux disciplines apportent une sensation de pleine conscience, de sérénité et de solitude, mais aussi la nécessité de repousser constamment ses limites.