Suzuka 2017 : Comment marquer l'histoire dans la catégorie course d'endurance de 8 heures

Par Mike Van Cleven

18 août 2017

Un plan rapproché d'un coureur moto mettant ses gants.

Gagnante des deux éditions précédentes, le team Yamaha Racing Team’s a remporté sa troisième victoire consécutive en 2017. La numéro deux, le Team Officiel GMT94 EWC Yamaha a également fêté son titre de Champion du Monde d'Endurance FIM EWC 2016-2017 après une performance de course stratégique. Le Team Officiel EWC Yamaha YART a atteint son plein potentiel pour terminer cinquième à l'arrivée et décrocher la troisième place au Championnat du Monde.

La course pour la première place

La Suzuka 8 Hours a commencé avec le tour de qualification durant lequel les 10 meilleures équipes s’affrontent pour le Top 10 Trials afin de déterminer les 10 premières places de la grille. Le Team Yamaha Factory Racing s'est montré imbattable, prenant la pole position avec un temps au tour explosif de 2'06.038 secondes. Le team Officiel EWC Yamaha YART, également équipé de pneus prototypes d'endurance Bridgestone, était lui aussi en forme, réalisant le meilleur temps des Teams Non-Usines avec un tour de 2'07.634 secondes pour terminer sixième sur la grille.

Dès le début de la course, Katsuyuki Nakasuga, le premier pilote d'Usine Yamaha, a été avalé par le peloton, mais il s'est battu pour revenir rapidement à l'avant et se positionner derrière la moto #634 avant le deuxième tour. Jamais à plus de 0,1 ou 0,2 secondes d'écart, la chasse s'est poursuivie jusqu'au 16º tour, où Nakasuga a s'est mis en tête avant de se heurter à la forte circulation des derniers de la course et à de la pluie légère sur certaines parties de la piste.

Image d'Alex Lowes, un coureur de l'Equipe de Coureurs d'Usine Yamaha.

Conserver la première place

Après la première heure, Nakasuga est retourné aux stands pour remettre la YZF-R1 à son coéquipier Alex Lowes. Le jeune pilote britannique a vite pris le rythme et s'est rapidement mis à la tête d'un peu plus d'une seconde d'un peloton très compétitif.
 
Le dur travail de Lowes sur la piste a permis d'augmenter l'avance à près de quatre secondes avant qu'il ne soit temps de remettre la moto au troisième pilote de l'équipe, Michael van der Mark. Le Néerlandais conservait l'avance obtenue par Lowes lorsque le désastre a frappé la moto #634, donnant à l'Equipe Yamaha Factory Racing une avance significative à l’avant du peloton.
 
Dès lors, le team Yamaha Factory Racing a réussi à rester en tête de la compétition et à maintenir son rythme et sa domination jusqu'à la fin de la course. Lowes a eu l'honneur de piloter durant la dernière heure de course et a été un peu plus prudent que le dernier relai qui l'a vu battre le record de la course non pas une, mais deux fois. D'abord, en explosant le chrono de 2:07,943 avec un temps de 2:07,402, puis en réalisant un tour incroyable à 2:06,932.
 
Lorsque les pneus d'endurance de la YZF-R1 ont franchi la ligne d'arrivée, de nombreux fans de course japonais ont commencé à célébrer la grande victoire le Team Yamaha Factory Racing est devenu la deuxième équipe de l'histoire de la course à remporter trois victoires consécutives. Nakasuga a contribué à l’aura de cette victoire en devenant le premier pilote japonais à remporter les Suzuka 8 Hours trois fois de suite.

Une image de l'Equipe de Coureurs d'Usine Yamaha à la ligne d'arrivée de la Suzuka 8 Hours. Une image de l'Equipe de Coureurs d'Usine Yamaha fêtant sur le podium.

Les espoirs brisés de Yamaha YART

Le Team Officiel EWC Yamaha YART a constamment fait partie des meilleurs ce week-end, en dehors des cinq meilleures équipes cependant, et la course d'aujourd'hui n'a pas fait exception. Broc Parkes a été le premier relayeur sur la piste, relégué à la neuvième place dès la première heure. Nozane a ensuite pris la relève, puis l'équipe s'est relayée pour riposter. Un problème technique de dernière minute avec un régleur de chaîne a contraint l'équipe à finir cinquième aux Suzuka 8 Hours et troisième au Championnat du Monde d'Endurance FIM 2016-2017.

" Nous devons être heureux car les motos d'Usine étaient les seules devant nous à la fin ", a déclaré Broc Parkes, l'un des trois pilotes de l'Equipe YART. " Je pense que nous avons tous très bien roulé, nous avons été très réguliers, les chronos étaient très bons et nous n'aurions pas pu espérer mieux à cette course. Malheureusement, aujourd'hui nous avons raté la deuxième place du championnat d'une place ".
En fin de compte, je suis très heureux du résultat, et je tiens à remercier YART et Yamaha pour m'avoir donné cette opportunité et mes coéquipiers pour leur travail conséquent
Kohta Nozane , Coureur de l'Equipe Yamaha YART